BEAUMARCHAIS | Cie les Affamés

mise en scène Gilles Droulez, décors-création lumière Denis Guex, costumes Prêle Barthod
avec Laurent Andary, Fanny Corbasson, Fanny de Rivoyre, Gilles Droulez...

Stacks Image 179
D ates de représentations :

25 mai 2021 au centre culturel de La Grand Font scolaire pour le collège Vallée de la Beaume
le 11 juin 2021 la Forge de Villefort à 13h30 (scolaire) et 20h30

du 6 au 8 mai 2022 au théâtre Beaux Arts Tabard, Montpellier
Festival Avignon juillet 2022 à 11h30 théâtre des Corps Saints
27 juillet 2022 festival les Mardis du Chateau Joyeuse

du 13 au 16 août 2022 au festival du Mas Daudet - Éclats de voix, Saint-Alban-Aurioles

Théâtre tout public - création 2020 durée 1h30 - plateau minimum 7m/5m possible en extérieur



Création en co-production avec l'association Portes à portes et le rectorat de Dijon (lycée Gustave Eiffel), la Cdc Beaume-Drobie, le collège Vallée de la Beaume avec le département de l'Ardèche, La Forge de Villefort, le service culturel de la commune de Cabestany.

Télécharger le dossier de diffusion ICI

  • Stacks Image 71
  • Stacks Image 77
  • Stacks Image 79
  • Stacks Image 83
  • Stacks Image 163
  • Stacks Image 231
  • Stacks Image 227
  • Stacks Image 174
  • Stacks Image 211
  • Stacks Image 213
  • Stacks Image 215
  • Stacks Image 219
  • Stacks Image 221
  • Stacks Image 223
  • Stacks Image 225
  • Stacks Image 253
  • Stacks Image 255
  • Stacks Image 257
  • Stacks Image 259
Une adaptation du Mariage de Figaro
Ayant reçu la contrainte d’une durée n’excedant pas une heure trente et face à la réalité économique nous permettant difficilement d’engager plus de 5 comédiens sur le plateau, nous avons choisi de recentrer le propos sur les deux couples comte-comtesse et Figaro-Suzanne. Un cinquième comédien interprétera également trois rôles essentiels à l’intrigue : Chérubin, Antonio et Marceline.
Le texte est celui de Beaumarchais, aucun travail de réécriture n’a été fait, mais de nombreuses coupes ont été effectuées.

La pièce
Dix ans après le mariage du comte Almaviva et de Rosine, qui conclut Le Barbier de Séville, Figaro est devenu concierge du château et va épouser Suzanne, camériste de la comtesse. Mais le jour des noces, le comte entend faire jouer un ancien droit seigneurial « le droit de cuissage »…
Intrigues, quiproquos vont faire de ces noces une folle journée, avec la complicité de Chérubin, jeune homme précoce, Marceline, la gouvernante amoureuse et Antonio un jardinier alcoolique !
Le comte arrivera-t-il à ses fins ? Le pouvoir triomphera-t-il de l’amour ? La comédie va-t-elle tourner au drame ?


Figaro :
"Parce que vous êtes un grand seigneur, vous vous croyez un grand génie ! noblesse, fortune, un rang, des places, tout cela rend si fier ! Qu’avez-vous fait pour tant de biens ? vous vous êtes donné la peine de naître, et rien de plus : du reste, homme assez ordinaire ! tandis que moi, morbleu, perdu dans la foule obscure, il m’a fallu déployer plus de science et de calculs pour subsister seulement, qu’on n’en a mis depuis cent ans à gouverner toutes les Espagnes ; et vous voulez jouter !…"