Les premières représentations: du 6 au 29 juillet 2018 à 11h10, théâtre des corps saints, festival Avignon 2018
le 7 août 2018 à 21h au festival des mardis de Joyeuse, au château
du 9 au 12 août 2018 à 21h,
festival au musée en plein air, Mas Daudet de Saint-Alban-Auriolles
le vendredi 19 octobre 2018 à 20h30 à la Forge de Villefort
du 12 au 14 novembre 2018, six scolaires au théâtre de l’Ouche à Dijon, association Portes à Portes
le vendredi 16 novembre 2018 à 20h30 à l’espace culturel Larreko de Saint Pée sur Nivelle
6 décembre à 20h30 à la salle des fêtes de Largentière
7 décembre 2018 à 20h30 à la salle des fêtes de Villeneuve-de-Berg dans le cadre des médiévales
12 avril 2019 à 20h30 à salle du Tremplin de Saint-Ambroix - Maison de l’eau scène conventionnée Occitanie


EDFcEDFokEDFd
TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DE DIFFUSION : L’ÉCOLE DES FEMMES
mise en scène Gilles Droulez,
scénographie-lumière Patrice Balandreaud, costumes Prêle Barthod, sous le regard amical de Marie Démon
avec Laurent Andary, Fanny Corbasson, Gilles Droulez, Pauline Tanca, François Tantot

Comment s’assurer de la fidélité de son épouse, la garder pour soi, la protéger de la convoitise des autres hommes, la maintenir en son pouvoir? Pour conjurer la frivolité et l’infidélité de sa future femme, Arnolphe l’a choisie et faite élever dans l’ignorance depuis son plus jeune âge. Mais la vie va lui réserver bien des surprises...
Adaptée pour 5 personnages, nous redécouvrons sous un nouvel éclairage les aventures d’Agnès et Arnolphe. Cette farce jubilatoire frappe toujours les esprits par sa stupéfiante actualité !

Création soutenue par le département de l’Ardèche, la Spédidam, la Cdc Beaume-Drobie, le Mas Daudet, la Maison de l’eau scène conventionnée Occitanie, l’association «Portes à portes» de Dijon.

RÉSIDENCE DE CRÉATION FEVRIER-JUIN 2018
Cdc Val de Ligne - Commune de Largentière - Cdc Beaume-Drobie - Association Portes à portes, lycée Gustave Eiffel de Dijon -
Maison de l’eau d’Allègre les fumades scène conventionnée


DSC_1135DSC_1259EDFb
Bien qu’on soit deux moitiés de la société,
Ces deux moitiés pourtant n’ont point d’égalité :
L’une est moitié suprême et l’autre subalterne ;
L’une en tout est soumise à l’autre qui gouverne ;


photos répétitions du 15 mars 2018